Ce que j’ai appris de David Milne

Par Christine Girard 

Dans ma pratique artistique, je suis inspirée par différents artistes, de qui je puise de l’information, des idées, de l’apprentissage, comme entre autres, Picasso, Monet, Kandinsky, Miró, Mondrian…  

En 2018, alors que je visite l’Art Gallery of Ontario, je découvre le peintre David Milne (1882-1953), artiste canadien, qui a maintenant son exposition permanente au AGO de Toronto. J’ai été si touchée par son oeuvre, nul doute, je voulais en savoir plus sur cet homme qui a créé, avec si peu de couleurs et avec tant de simplicité, de si fortes émotions. 

Comme je manquais de temps pour tout voir ce qui est présenté à la galerie au sujet de Milne, je suis repartie avec en main le livre de James King -Inner Places, The life of David Milne. J’ai entrepris la lecture de ce livre au printemps 2019, dans le cadre d’une étude portant sur mon arbre généalogique artistique (formation artistique avec Carrie Brummer www.artiststrong.com).

Mon arbre généalogique artistique comprend les artistes qui m’inspirent. Milne se devait d’y être après les fortes émotions que son travail a générées en moi, la beauté pure de son travail m’a littéralement amené aux larmes. Bien longtemps après que cet homme ait foulé la terre, son travail survit! C’est extraordinaire et je peux apprendre de lui parce qu’il a non seulement laissé plusieurs images, il a aussi beaucoup écrit. 

Milne s’est expatrié aux États-Unis pour étudier l’art, mais il fut déçu de l’école choisie “The league” qui selon lui n’enseignait pas la nécessité de sortir des sentiers battus pour atteindre la créativité, ce qu’il trouvera plus tard avec la “Chase School” (maintenant la New-York School of Art). C’est à ce moment qu’il fut introduit aux grands penseurs spirituels tels Henri-David Thoreau, entre autres. Il fut également inspiré à  incorporer des éléments abstraits dans son art après avoir vu l’exposition 291. Il a travaillé très fort toute sa vie pour réussir et faire sa place en tant qu’artiste, même pendant la guerre. 

Son histoire, ses écrits, m’ont inspiré…

David Milne, livré par James King, m’inspire à suivre ma sagesse créative, mon intuition, d’être libre, d’apprendre, mais de ne pas oublier ma propre créativité intérieure. De faire mon art. De me connecter à ce que j’aime, et d’incorporer cette sagesse artistique dans mon travail. 

Milne a beaucoup peint la nature. J’ai entrepris des esquisses d’arbres, de feuilles, de façon à ressentir le mouvement de son art.  La nature est mon principal sujet en photographie, que ce soit de façon abstraite ou réaliste, alors je ressens bien la connexion dont il parle, je comprends l’aspect sacré d’être un avec la nature. 

Esquisses/étude

Cerisier – Photo impressionniste par Christine Girard

Comment Milne a influencé mon travail 

Je me laisse aller, sans penser, empreinte de ce que cette étude de Milne éveille en moi. Je prends ma tablette numérique, je barbouille. Je ressens le besoin de musique. La musique est toujours présente lorsque je crée, mais cette fois-ci, alors que je prends les écouteurs de mon iPad, c’est le Messie de Händel qui apparait sur mon écran. Je n’avais pas écouté la musique de Händel depuis tellement longtemps. Coïncidence… faire place au hasard, crayon en main, je laisse Händel me guider, aussi librement que possible. Et une complexité de mouvements, tout en fluidité, fait surface. 

Pièce no 1

Pièce no 2

Je choisis les couleurs de façon intuitive, sans penser. Plus tard, je serai inspirée à rechercher la symbolique des couleurs prédominantes de ces premières pièces, suivant l’écoute d’un podcast par Carrie Brummer  avec Lora Frost. Toute une surprise de découvrir que ces couleurs symbolisent, entre autres, imagination, futur, rêves, calme spirituel, ciel, mer, grands espaces, liberté, intuition, inspiration, sensibilité, sagesse, profondeur, joie, clarté. 

David Milne m’inspire à suivre mon intuition, mon propre chemin, ma création.  Je me reconnecte à la nature, à ma spiritualité, ma liberté… et ces pièces sont apparues… 


Quel plaisir de se laisser inspirer par ces grands artistes, novateurs, avant-gardistes, un peu marginaux. Je poursuis mon étude de David Milne, j’irai maintenant voir qui l’a inspiré lui, à son tour. 

Pour lire au sujet de mon étude préliminaire sur Picasso, voir l’article suivant: https://www.girardartist.com/blog/picasso-study-etude-picasso

Pour recevoir mon infolettre cliquer ici

Copyright © All rights reserved.
Using Format