Tous unis pour la paix ?


Le monde change

Qui aurait cru que notre mode de vie changerait aussi radicalement en l’espace de quelques jours. C’est une bonne chose. Au train où nous allions. Le monde capitaliste ne convient plus. Et comme vous pouvez le constater aujourd’hui, argent ou pas, on est tous dans le même bateau… d’ailleurs, je suis certaine que vos placements bancaires ont fondu aussi radicalement. Vous connaissez les détails, le monde économique s’écroule. C’est le moment de s’unir contre un géant microscopique?

COVID-19 de son petit nom est apparu subitement, subtilement, et voilà qu’il fait la guerre aux humains, à lui seul, guerrier du microcosme! Il retire la vie des humains… et menace le monde entier. Pas de discrimination! Il peut atteindre tous les pays maintenant que le Monde est un grand village. 

Et il faudra s’unir pour s’entraider!!! Wow! 

COVID-19 amènera-t-il la paix?

Quand on y pense… c’est possible. Quand l’économie ne roule plus, quand les gens doivent rester à la maison, quand les rues sont vides et les aéroports fermés, on se reconnecte. C’est un moment de réflexion important que cette situation propose. Car au rythme où nous allons, la destruction massive que nous exerçons sur la terre, l’avenir est bel et bien hypothéqué!

Imaginez que les frontières demeurent fermées… pendant plusieurs mois, que l’argent ne fait plus le poids, on n’a plus de travail, les placements ont fondu, vaut mieux ne pas y toucher, ni y penser, que notre temps est dans son entier disponible… que feriez-vous?

Pour le moment, la distance sociale est requise alors on reste chez nous et on tente de passer la vague. Je suis certaine que vous connaissez tous quelqu’un qui a voyagé ou est revenu de voyage de façon prématurée due à la situation. Juste le fait d’avoir voyagé rend ces personnes à risque moyen/élevé. Ceci s’étend à ceux qui ont côtoyé ces personnes ayant voyagé, donc comme j’accueille ma mère en quarantaine, je suis à risque moyen/élevé… 14 jours en quarantaine, mais après? Distance sociale toujours requise, dans le but de stopper la pandémie.

Mais après?

Comment s’en sortir si les frontières demeurent fermées, et les entreprises aussi, certaines ne survivront peut-être pas. 

Et si on troquait un service pour un autre? Le fermier aura besoin d’aide, le maraîcher aussi, si on veut continuer de nourrir tout ce beau monde. Nos biens auront besoin de réparation, nos vêtements devront être entretenus, la consommation ne sera plus la même. C’est donc le moment de penser créativement. 

C’est ici que je vois de l’espoir pour la paix dans le monde. Il faudra s’entraider, sans recours à l’argent. Enfin!!! Le monde capitaliste est peut-être en train de mourir et c’est ce qui sauvera la planète et certains de ses habitants. Ceux qui seront coopératifs, créatifs, respectueux, ceux qui ont un bon cœur… ceux-là referont le monde. Et ce sera bien meilleur.

Using Format